Zoé HOYBEL

Piano

© Kris Hellemans

© Kris Hellemans

Zoé Hoybel débute l’étude du piano à l’âge de six ans dans la classe d’Olivier Peyrebrune au Conservatoire à rayonnement régional de Caen, y obtient dix ans plus tard la médaille d’or et clôt son cursus caennais en interprétant le Concerto pour piano Op. 54 de Robert Schumann sous la direction de Jean-Louis Basset. Elle poursuit ensuite ses études au Conservatoire à rayonnement régional de Paris (classe de Carine Zarifian) et se voit attribuer en 2009 le D.E.M. avec mention « Très bien » à l’unanimité et avec les félicitations du jury. Elle a également le privilège de se perfectionner durant huit années aux côtés du pianiste argentin Carlos Roqué Alsina. Elle intègre ensuite le Conservatoire royal de Bruxelles (classe de Jean-Claude Vanden Eynden) et y termine un premier Master spécialisé avec Grande Distinction en 2013 dans la classe de Johan Schmidt.

Parallèlement à son activité de pianiste soliste, Zoé Hoybel se passionne très rapidement pour la musique de chambre et pour l’accompagnement de chanteurs. Elle décide alors d’entamer un deuxième Master spécialisé en piano d’accompagnement (CRB, classe de Philippe Riga) et a très vite l’opportunité de faire ses premiers pas en tant que pianiste accompagnatrice, d’abord dans le Don Giovanni de Wolfgang Amadeus Mozart (Nei Stëmmen 2014) et ensuite dans Le nozze di Figaro du même compositeur (Opera Studio internazionale “Silvio Varviso” edizione 2015), tous deux sous la direction du chef d’orchestre italien Umberto Finazzi (Accademia Teatro alla Scala di Milano). Lors d’une classe de maître au Luxembourg, elle a la chance d’affiner son apprentissage auprès de la cheffe de chant et pianiste italienne Enza Ferrari.

<< Jérémie DAVID